Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
31 mars 2017 - 05:54

Prix littéraire des collégiens

Des étudiants agissent à titre de jury

Par Salle des nouvelles

Au cours de la session d’hiver 2017, 11 étudiants issus de différents programmes d’études ont constitué le jury du Collège de Valleyfield pour le Prix littéraire des collégiens. La semaine prochaine, une étudiante du cégep ira débattre avec des représentants d’autres établissements, afin de déterminer l’œuvre gagnante de l’édition 2017.

Lors des rencontres, six professeur(e)s de littérature animaient les discussions du jury.  Le groupe d’étudiants s’est réuni à cinq reprises à la bibliothèque Armand-Frappier au cours des derniers mois, afin de discuter des romans suivants, en lice pour l’édition 2017 du Prix littéraire des collégiens :

Les maisons (Fanny Britt);

Le poids de la neige (Christian Guay-Poliquin);

Mektoub (Serge Lamothe);

Des femmes savantes (Chloé Savoie-Bernard);

Le continent de plastique (David Turgeon);

Ces rencontres ont été le lieu d’échanges enlevants qui ont remué pendant quelques heures le silence habituel de notre bibliothèque collégiale et municipale. Ces échanges littéraires ont aussi ouvert la porte à des réflexions captivantes sur les problématiques sociales soulevées par les romans.

Et les finalistes sont: 

À la fin des rencontres, les étudiantes ont voté pour les trois œuvres qu’elles ont préférées. À l’issue du vote, le choix du jury étudiant du Collège de Valleyfield s’est arrêté sur les œuvres suivantes :

Le poidsde la neige (Christian Guay-Poliquin);

Mektoub (Serge Lamothe);

Les maisons (Fanny Britt).

L’aventure se poursuivra les 6 et 7 avril, à Québec, alors qu’Angélique Langlois, déléguée étudiante du Collège de Valleyfield, ira débattre avec les représentants étudiants des autres institutions collégiales dans le but d’élire l’œuvre gagnante de l’édition 2017.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.