Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 juin 2018 - 13:00

16 juin

Des jeunes entrepreneurs en vedette au Marché public de Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le samedi 16 juin prochain, la relève sera à l’honneur au Marché public de Salaberry-de-Valleyfield. Deux instances régionales tiendront, de 8h à 13h, la Grande journée des petits entrepreneurs, une initiative développée à l’échelle provinciale.

Cette démarche est le fruit d’une collaboration entre la Chambre de commerce et d’industrie Beauharnois-Valleyfield-Haut-Saint-Laurent et la SADC du Suroît-Sud. À l’échelle du Québec, l’activité est mise en branle par la Chambre de dépôt et de placement.

L’objectif de cette journée? Développer la fibre entrepreneuriale chez les jeunes de 5 à 12 ans. Les participants qui tiendront des kiosques au Marché public, au 51 rue Hébert, à Valleyfield pourront y présenter plusieurs produits. Que ce soit en cuisinant des biscuits ou des confitures, en confectionnant des bracelets ou des produits d’artisanats, toutes les idées sont les bienvenues.

Les présidents d’honneur de cette 5e édition de la Grande journées des petits entrepreneurs sont Michèle Boisvert et Serge Beauchemin. Mme Boisvert est première vice-président rayonnement des affaires à la Caisse de dépôt et placement. Le second est entrepreneur et Dragon à l’émission du même nom.

La Chambre de commerce confirme que des invitations ont été lancées dans les écoles de la région. Les jeunes qui voudront y prendre part pourront avoir accès à une trousse de participation. Celle-ci comprend un guide, un logo, des cartes d’affaires, un plan d’affaires et plus.

Pour plus d’informations, on peut communiquer avec Brigitte Taillefer au (450) 373-8789 ou (438) 495-7798. On peut aussi visiter le https://www.petitsentrepreneurs.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.